6 juin - 8 juillet 1996Turquie. Nomination du dirigeant islamiste Necmettin Erbakan au poste de Premier ministre

 

Le 6, le Premier ministre Mesut Yilmaz, chef du Parti de la mère patrie, annonce la démission de son gouvernement. Celui-ci était menacé par une motion de censure déposée par le Parti de la prospérité (Refah, islamiste), que le Parti de la juste voie (D.Y.P.) de Tansu Ciller s'apprêtait à voter.

Le 7, le président Suleyman Demirel charge Necmettin Erbakan, chef du Refah, de former le nouveau gouvernement. Le Refah a remporté les élections législatives de décembre 1995, mais ne dispose pas d'une majorité parlementaire.

Le 28, Necmettin Erbakan est nommé Premier ministre d'un gouvernement de coalition formé avec le D.Y.P. Tansu Ciller devient vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères. Le D.Y.P. contrôle les ministères économiques ainsi, notamment, que ceux de l'Intérieur et de la Défense. C'est la première fois depuis l'instauration de la république, en 1923, que les islamistes occupent le pouvoir. La position de Tansu Ciller divise le D.Y.P.

Le 29, Necmettin Erbakan présente un programme de gouvernement modéré et pragmatique.

Le 8 juillet, le Parlement investit le gouvernement de justesse.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6 juin - 8 juillet 1996 - Turquie. Nomination du dirigeant islamiste Necmettin Erbakan au poste de Premier ministre », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-juin-8-juillet-1996-nomination-du-dirigeant-islamiste-necmettin-erbakan-au-poste-de-premier-ministre/