6-20 août 1983Nigeria. Réélection de Shehu Shagari à la présidence

 

Le 6, les électeurs nigérians se présentent aux urnes pour élire le chef de l'État. Pour être élu au premier tour de scrutin, le président, dont le mandat est de quatre ans, doit recueillir non seulement la majorité relative des suffrages exprimés mais 25 p. 100 des voix dans les deux tiers des États de la Fédération. Le président sortant, Shehu Shagari, élu une première fois en 1979, demeure favori. Son parti, le Parti national du Nigeria (N.P.N.), compte surtout des musulmans parmi ses membres.

Le 10, la réélection de Shehu Shagari est officiellement annoncée. Il comptabilise plus de 25 p. 100 des voix dans seize États sur dix-neuf, ce qui lui permet de remporter les élections au premier tour. Il devance son rival, Obafemi Awolowo, chef du parti de l'Unité nigériane (U.P.N.), de plus de quatre millions de suffrages.

Le 13, l'élection des gouverneurs des États donne lieu à de violents affrontements qui font plus de cent morts dans le nord et l'ouest du pays. Le N.P.N. du président Shagari remporte douze sièges de gouverneurs sur dix-neuf.

Le 20, les élections sénatoriales donnent encore une forte majorité au N.P.N.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-20 août 1983 - Nigeria. Réélection de Shehu Shagari à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-20-aout-1983-reelection-de-shehu-shagari-a-la-presidence/