Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

5 novembre 1996

États-Unis. Réélection du président Bill Clinton

Le président sortant Bill Clinton est réélu à l'issue d'une campagne marquée par la polémique relative au financement du Parti démocrate par des fonds d'origine asiatique. Il recueille 49,2 p. 100 des suffrages (+ 6 p. 100 par rapport à l'élection de 1992) et l'emporte dans 31 États sur 50. Son adversaire républicain Bob Dole obtient la majorité dans 29 États et 40,8 p. 100 des voix (+ 3 p. 100 par rapport au score de George Bush). Enfin, Ross Perot ne rassemble que 8,5 p. 100 (— 10,5 p. 100) des suffrages. Par rapport au scrutin de 1992, les démocrates conquièrent la Floride et l'Arizona et perdent la Georgie, le Colorado et le Montana. Bill Clinton est le premier président démocrate à obtenir un second mandat depuis Franklin D. Roosevelt. Le taux de participation, 49 p. 100, est le plus faible enregistré depuis 1924 pour un scrutin présidentiel.

Le 5 également, les électeurs renvoient une majorité républicaine dans les deux Assemblées. Les républicains remportent 55 sièges sur 100 au Sénat (+ 2 par rapport à l'Assemblée sortante) et 224 sièges sur 435 (—11) à la Chambre des représentants. L'élection des gouverneurs ne modifie pas l'équilibre entre les deux partis : les républicains contrôlent toujours 32 États et les démocrates 17 – le gouverneur du cinquantième État est indépendant.

— Universalis

Événements précédents