Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

5 mai 2022

Royaume-Uni. Victoire du Sinn Fein aux élections législatives en Irlande du Nord

Le Sinn Fein de la vice-Première ministre Michelle O’Neill remporte les élections législatives en Irlande du Nord. Il s’agit de la première victoire électorale dans le pays d’un parti nationaliste – et majoritairement composé de catholiques –, favorable à la réunification de l’Irlande. Il obtient 29 % des suffrages et 27 sièges sur 90. Le Parti unioniste démocrate (DUP) de Jeffrey Donaldson, la formation du Premier ministre sortant Paul Givan, est en recul avec 21,3 % des voix et 25 élus. Le Parti de l’alliance d’Irlande du Nord de Naomi Long, formation non confessionnelle qui milite pour une réforme du système de gouvernement issu de l’accord du Vendredi saint d’avril 1998, progresse fortement et s’impose en troisième force avec 13,5 % des suffrages et 17 députés. Il devance les deux partis confessionnels modérés, en déclin, le Parti unioniste d’Ulster (UUP ; 11,2 % des voix et 9 sièges) et le Parti social-démocrate et travailliste (SDLP, nationaliste ; 9,1 % des suffrages et 8 élus). La Voix unioniste traditionnelle (TUV), scission du DUP, progresse avec 7,6 % des suffrages et fait son entrée au Parlement avec 1 député. Le taux de participation est de 63,6 %. Paul Givan avait démissionné de ses fonctions de Premier ministre en février dernier, en signe de protestation contre le protocole nord-irlandais inclus dans l’accord de Brexit, qui instaure une frontière douanière entre l’Irlande du Nord et le reste du Royaume-Uni. Jeffrey Donaldson indique que son parti refusera de nommer un Premier ministre adjoint, comme le prévoit l’accord du Vendredi saint, tant que Londres n’aura pas renégocié ce protocole. Si le gouvernement n’est pas constitué dans les vingt-quatre semaines suivant les élections, un nouveau scrutin devra être organisé.

— Universalis

Événements précédents