Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

12-21 avril 2022

Royaume-Uni. Condamnation du Premier ministre Boris Johnson dans le cadre du « partygate ».

Le 12, Scotland Yard délivre une amende de 50 livres (60 euros) au Premier ministre Boris Johnson pour avoir enfreint les règles sanitaires durant la pandémie de Covid-19 en participant à de nombreuses fêtes organisées dans sa résidence de Downing Street. Il s’agit de la première mise à l’amende d’un chef de gouvernement britannique. Une cinquantaine d’autres responsables politiques et fonctionnaires sont également sanctionnés, dont l’épouse de Boris Johnson et le chancelier de l’Échiquier Rishi Sunak. Le Premier ministre présente des « excuses » pour ces « erreurs ».

Le 21, la Chambre des communes approuve l’ouverture d’une enquête parlementaire sur les éventuels mensonges dont Boris Johnson se serait rendu coupable devant les députés au sujet du « partygate », en violation du code ministériel. Boris Johnson, dont l’opposition, ainsi que certains élus conservateurs réclament la démission, avait nié toute violation des règles sanitaires devant la Chambre des communes.

— Universalis

Événements précédents