Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

4 mai 1989

États-Unis. Oliver North partiellement blanchi dans le procès de l'« Irangate »

Au terme de douze jours de délibérations ininterrompues, les douze jurés – tous noirs – chargés de se prononcer sur la culpabilité de l'ancien lieutenant-colonel Oliver North le reconnaissent coupable de trois seulement des douze chefs d'inculpation, tous liés à l'utilisation par la Maison-Blanche, révélée à la fin de 1986, du produit des ventes secrètes d'armes à l'Iran afin d'aider les « contras » antisandinistes du Nicaragua. Ouvert le 31 janvier, mais commencé seulement le 21 février, le procès de l'homme clé du scandale de l'« Irangate » se clôt donc provisoirement par un verdict ambigu qui ne ravive pas l'intérêt d'une opinion publique lassée par la longueur et la complexité de la procédure. L'accusé annonce aussitôt son intention de faire appel de ce jugement.

— Universalis

Événements précédents