4-6 juillet 2012France. Mise en examen de la direction de France Télécom pour harcèlement moral

 

Le 4, le juge d'instruction chargé de l'enquête sur les suicides de salariés de France Télécom met en examen Didier Lombard, P.-D.G. de l'opérateur de télécommunications de 2005 à 2010, pour harcèlement moral. Celui-ci est placé sous contrôle judiciaire avec une caution de 100 000 euros. Cette décision est sans précédent, concernant un dirigeant d'une entreprise du CAC 40. Une information judiciaire avait été ouverte en avril 2010 à la suite du dépôt d'une plainte par le syndicat S.U.D., en décembre 2009. Une trentaine de salariés de France Télécom s'étaient donné la mort au cours des deux années précédentes, alors qu'un plan visant à supprimer 10 p. 100 des effectifs de l'entreprise, soit vingt-deux mille personnes, avait été appliqué de 2006 à 2008.

Le 5, l'ancien directeur des ressources humaines de France Télécom et l'ancien directeur de la filiale française sont également mis en examen pour harcèlement moral.

Le 6, France Télécom est à son tour mis en examen en tant que personne morale.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  4-6 juillet 2012 - France. Mise en examen de la direction de France Télécom pour harcèlement moral », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/4-6-juillet-2012-mise-en-examen-de-la-direction-de-telecom-pour-harcelement-moral/