4-11 octobre 2012

Jordanie. Manifestation massive de l'opposition

Le 4, pour répondre aux manifestations récurrentes depuis janvier 2011 qui réclament des réformes politiques et économiques, le roi Abdallah II dissout le Parlement et convoque des élections anticipées. Il a affirmé peu auparavant que le nouveau Parlement élirait le Premier ministre, qui était jusqu’alors nommé par lui. L’opposition juge que la nouvelle loi électorale n’a pas réduit les écarts de représentation, les zones rurales, favorables au pouvoir, étant encore surreprésentées.

Le 5, plusieurs dizaines de milliers de personnes manifestent à Amman à l'appel des Frères musulmans. Les demandes de réformes politiques s'accompagnent de mises en cause du roi.

Le 11, Abdallah II nomme Abdallah Nsour au poste de Premier ministre. Celui-ci est le quatrième chef du gouvernement depuis le début de 2011.

— Universalis

Événements précédents