Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

3-5 mars 2021

Allemagne. Annulation du placement sous surveillance policière d’Alternative pour l’Allemagne

  • Article mis en ligne le

Le 3, la presse révèle le placement sous surveillance policière, depuis février, par l’Office fédéral de protection de la Constitution (BfV), le service de renseignement intérieur, du parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD), première force d’opposition au Bundestag. La procédure permet de placer sur écoute et d’intercepter la correspondance, sans autorisation judiciaire, des responsables de l’AfD, à l’exception des parlementaires et des candidats aux élections, ainsi que de rémunérer des informateurs infiltrés. La Junge Alternative für Deutschland, organisation de jeunesse de l’AfD, ainsi que Der Flügel (« L’Aile »), la composante la plus radicale du parti, sont déjà placés sous surveillance depuis 2019.

Le 5, le tribunal administratif de Cologne (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) suspend la mise sous surveillance de l’AfD par le BfV, estimant que l’annonce de cette surveillance par la presse viole l’égalité de traitement dont doivent bénéficier les divers partis politiques.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents