3-20 mai 2011Portugal. Validation du plan de sauvetage financier

 

Le 3, le Premier ministre socialiste José Sócrates, qui a démissionné en mars dernier, présente le plan de sauvetage financier conclu avec l'Union européenne (U.E.) et le F.M.I. Ces instances acceptent de prêter à Lisbonne 78 milliards d'euros sur trois ans, contre un programme d'assainissement des finances publiques visant à ramener le déficit public de 9,1 p. 100 du P.I.B. en 2010 à 5,9 p. 100 en 2011 et à 4,5 p. 100 en 2012 pour le faire revenir en 2013 dans les limites imposées par le traité de Maastricht – au-dessous de 3 p. 100. Le Portugal devra pour cela adopter des mesures de rigueur et mettre en œuvre des réformes structurelles – gel des salaires des fonctionnaires, hausse des impôts et privatisations, entre autres. Le Parti social-démocrate de Pedro Passos Coelho et le Parti populaire de Paulo Portas, formations d'opposition, approuvent cet accord et s'engagent à ne pas le remettre en cause après les élections législatives anticipées prévues pour le 5 juin.

Le 16, les ministres des Finances de l'Eurogroupe entérinent le plan de sauvetage portugais, qui sera financé pour les deux tiers par l'U.E. et pour le tiers restant par le F.M.I.

Le 20, le F.M.I. valide à son tour le plan.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-20 mai 2011 - Portugal. Validation du plan de sauvetage financier », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-20-mai-2011-validation-du-plan-de-sauvetage-financier/