29 mars 1981Argentine. Remplacement du général Videla par le général Viola à la présidence de la République

 

Le général Roberto Viola, nouveau président de la République, a été étroitement associé au pouvoir par le président Jorge Videla depuis le coup d'État militaire du 24 mars 1976. Il a été successivement chef d'état-major et commandant en chef de l'armée de terre. Il est désormais chargé de conduire le timide « processus de réorganisation nationale » lancé à la fin de 1979 pour succéder à la lutte contre la « subversion » menée pendant trois ans qui a fait cinq mille morts et quinze mille « disparus ». Les familles de ces disparus demandent au nouveau chef de l'État de prendre l'initiative d'une enquête sur le sort de ces personnes dont on est sans nouvelles depuis leur arrestation par l'armée, la police ou des groupes paramilitaires. La situation économique laissée par le ministre de l'Économie sortant, Martínez de Hoz, est catastrophique ; Lorenzo Sigaut qui lui succède est chargé de procéder à des « réajustements ». Dans le nouveau gouvernement, les militaires conservent six portefeuilles sur treize, dont celui de l'Intérieur confié au général Horacio Liendo, chef de l'état-major des trois armes.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  29 mars 1981 - Argentine. Remplacement du général Videla par le général Viola à la présidence de la République », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/29-mars-1981-remplacement-du-general-videla-par-le-general-viola-a-la-presidence-de-la-republique/