Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

29 juin-13 juillet 2022

Canada. Demande d’excuses à Radio-Canada pour l’utilisation du « mot en n »

  • Article mis en ligne le

Le 29, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) – organisme public chargé de surveiller et réguler les activités de radiodiffusion et de télécommunication – demande au diffuseur public national Radio-Canada de fournir « des excuses écrites publiques » pour l’utilisation, lors d’une émission radiodiffusée en août 2020, du « mot en n ». L’animatrice et le chroniqueur incriminés avaient prononcé à quatre reprises le titre de l’ouvrage de Pierre Vallières Nègres blancs d’Amérique, publié en 1968, lors d’une discussion sur la suspension d’une professeure de l’Université d'Ottawa ayant elle-même prononcé ce mot. Les jours suivants, de nombreux représentants des milieux journalistiques et politiques dénoncent cette réaction au nom du respect de la liberté d’expression.

Le 13 juillet, Radio-Canada annonce qu’elle présentera des excuses à la personne qui a déposé plainte, mais qu’elle fera appel de la décision du CRTC, la qualifiant d’« ingérence » dans « le travail journalistique ». Radio-Canada annonce toutefois son intention de lancer une « revue interne de ses politiques et normes relatives au langage qui peut être blessant ».

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents