Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

26-27 mai 1983

Ouganda. Massacre de civils

Au moins deux cents civils, déplacés et regroupés au camp de Kikyusa, sont assassinés, les 26 et 27, par des « individus sous uniforme militaire ». Bien que le régime tente de rejeter la responsabilité de ces massacres sur les marquisards de la N.R.A. (armée de résistance nationale), en rébellion contre le pouvoir, les témoignages des survivants accusent clairement des membres de l'armée régulière ougandaise.

— Universalis

Événement précédent