5-17 janvier 1981Kenya – Ouganda – Tanzanie – Zambie. Reprise de la coopération en Afrique de l'Est

 

Deux rencontres des chefs d'État consacrent la reprise de la coopération politique, très compromise depuis l'éclatement en 1977 de la Communauté est-africaine qui regroupait le Kenya, l'Ouganda et la Tanzanie, et depuis l'intervention militaire tanzanienne en Ouganda.

Le 5, à Nairobi, le président kényan, Daniel Arap Moi, accueille le président ougandais, Milton Obote. Cette visite marque la réconciliation entre les deux pays. La coopération économique constitue l'essentiel des entretiens, en particulier l'exportation du café ougandais par le port kényan de Mombasa.

Le 17, à Kampala en Ouganda, un sommet est-africain réunit Milton Obote, Daniel Arap Moi et les présidents de Tanzanie, Julius Nyerere, et de Zambie, Kenneth Kaunda. Le communiqué final prévoit la création d'un « comité de sécurité » par les quatre États de la région.

Aucune allusion n'est faite au retrait progressif par la Tanzanie de ses troupes stationnées en Ouganda.

Sans résultats spectaculaires, le sommet de Kampala traduit une « volonté politique » d'entente qui dépasse les divergences idéologiques.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-17 janvier 1981 - Kenya – Ouganda – Tanzanie – Zambie. Reprise de la coopération en Afrique de l'Est », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-17-janvier-1981-reprise-de-la-cooperation-en-afrique-de-l-est/