8-22 mars 2023

États-Unis. Crise bancaire après la chute de la Silicon Valley Bank

Le 8, la Silicon Valley Bank (SVB), seizième banque du pays, spécialisée dans le financement du capital-risque en Californie, est contrainte de vendre, à perte, son portefeuille de bons du Trésor américain et d’obligations – pour 21 milliards de dollars –, afin de faire face aux demandes de retrait de liquidités de ses clients. Deux jours plus tôt, l’agence de garantie des dépôts bancaires américains, la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC), avait estimé à 620 milliards de dollars les pertes latentes des banques sur les actions et obligations en 2022, en raison de la hausse des taux par la Réserve fédérale (Fed).

Le 9, l’action de la SVB perd 60 % de sa valeur, tandis que l’indice boursier des banques américaines KBW recule de 7 %. Le lendemain, les valeurs des banques européennes chutent à leur tour, moins fortement.

Le 10, la FDIC prend le contrôle de la SVB. Il s’agit de la plus grosse faillite bancaire depuis celle de Lehman Brothers lors de la crise financière de 2008.

Le 12, la FDIC place sous tutelle la banque new-yorkaise Signature Bank, spécialisée dans les cryptomonnaies. De son côté, la Fed annonce garantir la totalité des dépôts à la SVB – qui détient 210 milliards de dollars d’actifs – et à la Signature Bank — pour un montant de 118 milliards de dollars d’actifs – et met un crédit de 25 milliards de dollars à la disposition des banques qui devraient faire face à des demandes de retrait massif.

Le 13, le président Joe Biden affirme que son administration fera « tout ce qui est nécessaire » pour sortir de cette crise dont il promet de punir les responsables.

Le 20, Flagstar Bank annonce la reprise de Signature Bank, à l’exception des actifs liés aux cryptomonnaies. La FDIC conserve la gestion de la plupart des prêts octroyés par la banque.

Le 22, en dépit de la crise bancaire, la Fed annonce un relèvement de ses taux d’un quart de point, contre un demi-point prévu. Ceux-ci se situent désormais entre 4,75 et 5 %. En février, le taux d’inflation s’est établi à 6 % en rythme annuel.

Le 1er mai, la FDIC placera sous tutelle la banque californienne First Republic Bank, spécialisée dans la gestion de fortune, qui est aussitôt reprise par J.P. Morgan Chase Bank, première banque du pays en nombre d’actifs.

— Universalis

Événements précédents