20 mai 1985Israël. Critiques à la suite d'un échange de prisonniers

 

Jérusalem obtient la libération de trois soldats israéliens faits prisonniers au Liban en 1982 et détenus depuis lors par le Front populaire pour la libération de la Palestine-commandement général (F.P.L.P.-C.G.) d'Ahmed Jibril. En échange, les autorités israéliennes acceptent de rendre leur liberté à 1 150 « prisonniers de sécurité » parmi lesquels figurent la majorité des auteurs des plus sanglantes actions terroristes accomplies en Israël depuis vingt ans. Ces libérations suscitent des réactions dans la classe politique ainsi que parmi les colons des territoires occupés : la droite et l'extrême droite reprochent au Premier ministre et au ministre de la Défense travaillistes d'avoir capitulé devant les exigences exorbitantes des « terroristes » et demandent l'amnistie des membres du réseau terroriste juif anti-arabe dont le procès est en cours. D'autre part, des colons juifs multiplient les actes d'intimidation pour contraindre à quitter le pays les quelque six cents Palestiniens libérés qui sont revenus dans les territoires occupés.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  20 mai 1985 - Israël. Critiques à la suite d'un échange de prisonniers », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/20-mai-1985-critiques-a-la-suite-d-un-echange-de-prisonniers/