1er novembre 2015Turquie. Victoire de l’A.K.P. aux élections législatives.

 

De nouvelles élections législatives sont organisées en raison de l’incapacité des forces politiques à former un gouvernement à l’issue du précédent scrutin, en juin. En fort progrès, le Parti de la justice et du développement (A.K.P., islamo-conservateur) du président Recep Tayyip Erdogan reconquiert la majorité absolue qu’il avait perdue en juin, avec 49,5 p. 100 de suffrages et 317 sièges sur 550. Le Parti républicain du peuple (kémaliste) de Kemal Kiliçdaroğlu maintient son audience avec 25,3 p. 100 des voix et 134 élus. Le Parti d’action nationaliste (extrême droite) de Devlet Bahçeli est en recul, avec 11,9 p. 100 des suffrages et 40 sièges, tout comme le Parti démocratique des peuples (H.D.P., gauche, prokurde) de Selahattin Demirtaş qui obtient 10,8 p. 100 des voix et 59 élus. Le taux de participation est de 85,2 p. 100. Le recul du H.D.P. est en partie attribué à la reprise des actions violentes par le Parti des travailleurs du Kurdistan. Le renforcement de la répression de la rébellion kurde par le pouvoir a par ailleurs séduit une partie de l’électorat nationaliste. L’A.K.P. ne dispose toutefois pas de la majorité qualifiée qui lui permettrait de modifier la Constitution en vue d’instituer un régime présidentiel.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er novembre 2015 - Turquie. Victoire de l’A.K.P. aux élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-novembre-2015-victoire-de-l-a-k-p-aux-elections-legislatives/