1er juin 2023

Sénégal. Troubles meurtriers à la suite de la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko

Ousmane Sonko, principal rival du président Macky Sall, est condamné in absentia à deux ans de prison ferme pour « corruption de la jeunesse » dans le procès intenté par une ancienne employée d’un salon de massage. Les accusations de viols et de menaces de mort ont été abandonnées. Cette condamnation devrait empêcher Ousmane Sonko de participer au scrutin présidentiel prévu en février 2024. L’énoncé du verdict provoque des affrontements meurtriers entre les partisans de l’opposant et les forces de l’ordre, à Dakar et Ziguinchor, ville de Casamance dont Ousmane Sonko est le maire. Ce dernier est assigné à résidence à Dakar, où il avait été ramené de force à la fin mai, alors qu’il marchait à la tête d’un « convoi populaire » parti de Ziguinchor en direction de la capitale. Le pouvoir attribue les violences qui se poursuivent les jours suivants à des « forces occultes » et à une « présence étrangère ». Le bilan humain officiel des troubles est de seize morts – Amnesty International en dénombre vingt-trois. Les opposants dénoncent la présence de civils armés aux côtés des forces de l’ordre.

— Universalis

Événements précédents

  • 8-26 mai 2023 Sénégal. Marche sur Dakar de l’opposant Ousmane Sonko

    Le 8, l’opposant Ousmane Sonko est condamné en appel à six mois de prison avec sursis pour diffamation et injure publique à l’encontre du ministre du Tourisme et des Loisirs Mame Mbaye Niang. Ousmane Sonko se pourvoira en cassation. Une condamnation définitive pourrait le rendre inéligible pour l’élection...

  • 31 juillet-11 août 2022 Sénégal. Élections législatives

    Le 31, le renouvellement de l’Assemblée nationale est marqué par la perte de la majorité absolue détenue depuis juillet 2012 par la coalition Unis par l’espoir, menée par l’Alliance pour la République (APR) du président Macky Sall, ainsi que par la percée de la coalition Libérer le peuple, conduite par...

  • 3-8 mars 2021 Sénégal. Arrestation de l’opposant Ousmane Sonko

    Le 3, le député Ousmane Sonko, chef du parti des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), est accusé de « trouble à l’ordre public » et de « participation à une manifestation non autorisée » et arrêté, à la suite de heurts survenus entre ses partisans et les forces de...

  • 24 février 2019 Sénégal. Réélection du président Macky Sall

    Le président Macky Sall, candidat de l’Alliance pour la République, est réélu dès le premier tour pour un deuxième mandat à la tête de l’État, avec 58,3 p. 100 des suffrages. Il devance notamment l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, candidat du parti Rewmi – « le pays » en wolof –, qui obtient 20,5...

  • 30 août 2018 Sénégal. Obstacles à la candidature de deux figures de l’opposition

    Le 30, la cour d’appel de Dakar confirme la condamnation à cinq ans de prison, pour détournement de fonds publics, prononcée en mars contre Khalifa Sall, principal opposant au président Macky Sall. Cette condamnation risque d’entraîner le rejet de sa candidature à l’élection présidentielle prévue en...

  • 30 mars 2018 Sénégal. Condamnation du maire de Dakar Khalifa Sall

    Le tribunal correctionnel de Dakar condamne le maire de la capitale Khalifa Sall à cinq ans de prison pour faux et usage de faux, et escroquerie portant sur des fonds publics, pour le détournement de 1,8 milliard de francs CFA (2,8 millions d’euros). Chef de l’opposition au président Macky Sall, Khalifa...

  • 2-3 février 2018 Sénégal - France. Visite du président Emmanuel Macron au Sénégal

    Le 2, le président français Emmanuel Macron effectue au Sénégal une visite consacrée à l’éducation et au climat. Il annonce une contribution française de 250 millions de dollars au financement du Partenariat mondial pour l’éducation, qui œuvre à fournir une éducation de base aux enfants de soixante-sept...

  • 30 juillet 2017 Sénégal. Victoire du pouvoir aux élections législatives

    La coalition gouvernementale Benno Bokk Yakaar menée par le Premier ministre Mohammed Dionne remporte les élections législatives avec 49,5 p. 100 des suffrages et 125 sièges sur 165. La coalition de l’ancien président Abdoulaye Wade, Manko Wattu Sénégal, obtient 16,7 p. 100 des voix et 19 élus. Manko...

  • 30 mai 2016 Tchad - Sénégal. Condamnation de l’ancien président Hissène Habré.

    Au terme d’un procès lancé en juillet 2015, les Chambres africaines extraordinaires (CAE) siégeant à Dakar condamnent l’ancien président tchadien Hissène Habré à la prison à perpétuité pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre, tortures et viols commis lorsque celui-ci était au pouvoir de 1982...

  • 20 mars 2016 Sénégal. Référendum constitutionnel.

    Les électeurs se prononcent par référendum, à 62,7 p. 100, en faveur de la réforme constitutionnelle qui prévoit notamment une réduction de sept à cinq ans de la durée du mandat présidentiel. Cette mesure avait été promise par le président Macky Sall, élu en avril 2012, lors de sa campagne électorale....