1er-28 mars 2001Europe. Extension de l'épizootie de fièvre aphteuse

 

Le 1er, le gouvernement français appelle les musulmans de France à renoncer à l'abattage rituel de moutons à l'occasion de la fête de l'Aïd-el-Kébir, en raison de la pénurie d'ovins entraînée par l'épizootie de fièvre aphteuse sévissant en Grande-Bretagne.

Le 2, tandis que la contagion progresse outre-Manche, des porcs d'un élevage belge situé près de Dixmude présentent de « fortes suspicions de fièvre aphteuse ». Le troupeau est abattu.

Le 13, le ministère français de l'Agriculture annonce qu'un premier foyer de fièvre aphteuse a été identifié dans un élevage de bovins de la Mayenne. Des dispositions préventives sont aussitôt adoptées. Le Comité vétérinaire permanent (C.V.P.) de l'Union européenne interdit l'exportation d'animaux vivants depuis le territoire français ainsi que l'exportation de viande fraîche et de produits issus des espèces sensibles en provenance de la Mayenne et de l'Orne. L'épizootie frappe de nombreux pays dans le monde, contaminés par des animaux exportés de Grande-Bretagne.

Le 21, les premiers foyers de fièvre aphteuse sont signalés aux Pays-Bas, et le lendemain en Irlande.

Le 23, un deuxième foyer de fièvre aphteuse est signalé en France, dans un élevage ovin de Seine-et-Marne.

Le 28, le C.V.P. autorise les autorités britanniques, qui craignent de perdre le contrôle de la situation, à procéder à la vaccination des animaux menacés par l'épizootie. Plus de sept cents foyers sont recensés en Grande-Bretagne où quelque 345 000 animaux ont été abattus depuis février.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-28 mars 2001 - Europe. Extension de l'épizootie de fièvre aphteuse », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-28-mars-2001-extension-de-l-epizootie-de-fievre-aphteuse/