Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

1er-17 janvier 1989

Israël. Durcissement de la répression contre le soulèvement palestinien

  • Article mis en ligne le

Le 1er, alors que les Palestiniens célèbrent la journée du Fath, les autorités israéliennes décident des mesures d'expulsions sans précédent vers le Liban-Sud de treize Palestiniens présentés comme des chefs locaux de l'Intifada.

Le 12, les colons juifs du nord de la Cisjordanie observent une journée de grève générale et manifestent contre la dégradation des conditions de leur sécurité. Le Premier ministre, Itzhak Shamir (Likoud), en visite dans une implantation, est pris à parti et traité de « traître ».

Le 17, le ministre de la Défense, Itzhak Rabin (travailliste), annonce un renforcement de la répression contre les lanceurs de pierres ainsi que l'extension de l'usage des balles en plastique contre les manifestants. Ces munitions, destinées à réduire le nombre des victimes, restent particulièrement meurtrières : entre le 15 décembre et le 15 janvier, vingt-six Palestiniens ont été tués par balles et près de cinq cents autres blessés.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents