Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

18-21 février 1984

Italie - Vatican. Nouveau concordat et nouveaux rapports entre les États et les Églises

  • Article mis en ligne le

Le 18, Bettino Craxi, président du Conseil italien, signe avec Mgr Agostino Casaroli, secrétaire d'État du Vatican, un nouveau concordat, qui remplace les accords du Latran signés par Mgr Gasparri et par Mussolini en 1929 : le catholicisme cesse d'être religion d'État en Italie, et l'État italien renonce à tout contrôle politique ou administratif sur la hiérarchie catholique.

Le 21, le gouvernement conclut, dans le même esprit, une « entente » avec les Églises évangéliques vaudoise et méthodiste. Ces textes devront être ratifiés par le Parlement.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents

  • 13-14 février 1984 Italie. Rupture du front syndical

    Le 13, une rupture intervient au sein du front syndical italien, uni depuis 1972. La C.G.I.L., organisation regroupant quatre millions et demi d'adhérents, se désolidarise des deux autres syndicats composant la fédération, la C.I.S.L. et l'U.I.L. Le désaccord porte sur les propositions gouvernementales...

  • 10 janvier 1984 États-Unis - Vatican. Établissement de relations diplomatiques entre Washington et le Saint-Siège

    William Wilson, représentant personnel du président Reagan auprès du Saint-Siège depuis février 1981, est désigné comme premier ambassadeur des États-Unis au Vatican. Ce n'est qu'en 1939 qu'un délégué de la Maison-Blanche avait été envoyé au Vatican. Mais les protestants, majoritaires dans le pays, s'étaient...

  • 21 septembre 1983 Italie. Levée de l'immunité parlementaire de Toni Negri

    La Chambre des députés italienne autorise la levée de l'immunité parlementaire du député radical Toni Negri, ex-chef d'Autonomie ouvrière, emprisonné pendant quatre ans pour terrorisme. Le jour même, un nouveau mandat d'arrêt est lancé contre lui.

  • 10-13 septembre 1983 Vatican - Autriche. Visite du pape Jean-Paul II en Autriche

    Du 10 au 13, Jean-Paul II se rend en Autriche pour une visite « pastorale », marquée par sa rencontre avec le président de la République, Rudolf Kirchschlaeger, et par son pèlerinage au sanctuaire marial de Mariazell, où il se recueille sur la tombe du cardinal Joseph Mindszenty. Ce voyage est pour le...

  • 14-15 août 1983 Vatican - France. Pèlerinage du pape Jean-Paul II à Lourdes

    Les 14 et 15, Jean-Paul II effectue un pèlerinage à Lourdes à l'occasion de la fête de l'Assomption. Cette seconde visite en France, initialement prévue pour juillet 1981, n'avait pu avoir lieu en raison de l'attentat dont le Saint-Père avait été victime à Rome le 13 mai de la même année. C'est la première...

  • 4-12 août 1983 Italie. Premier gouvernement de coalition à direction socialiste

    Le 4, Bettino Craxi, secrétaire général du P.S.I., constitue, pour la première fois dans l'histoire de la République italienne, un gouvernement présidé par un socialiste. Mais, seize des vingt-neuf membres qui le composent, dont deux anciens présidents du Conseil : Giulio Andreotti (Affaires étrangères)...

  • 26-27 juin 1983 Italie. Défaite de la Démocratie chrétienne aux élections

    Les élections italiennes ont lieu les 26 et 27, au terme d'une campagne sans passion. Contre toute attente, la Démocratie chrétienne subit une grave défaite, en enregistrant son score le plus bas depuis 1948 : 32,9 p. 100 des suffrages (— 5,4 p. 100 par rapport à 1979) et 225 sièges à la Chambre des...

  • 16-23 juin 1983 Vatican - Pologne. Visite du pape Jean-Paul II en Pologne

    Deux jours avant la visite du pape, le ministère de l'Intérieur polonais a lancé une mise en garde contre d'éventuelles manifestations politiques. Parallèlement, la surveillance policière de Lech Wałęsa, qui compte rencontrer Jean-Paul II à Czestochowa, est renforcée.

    Le 16, le pape...

  • 4 mai 1983 Italie. Dissolution du Parlement

    Le 4, le président Pertini prononce la dissolution du Parlement. La date des élections législatives anticipées est fixée aux 26 et 27 juin.

    Cette décision fait suite à la démission, intervenue le 29 avril, du cabinet présidé par Amintore Fanfani, après le retrait des socialistes de la coalition gouvernementale....

  • 2-6 mars 1983 Italie. XVIe congrès du Parti communiste

    Du 2 au 6 se tient, à Milan, le XVIe congrès du Parti communiste italien, qui réélit Enrico Berlinguer à sa tête, et confirme son évolution dans trois directions : le détachement à l'égard de l'U.R.S.S., le rejet du centralisme démocratique qui n'est plus un « principe », mais une « méthode » et l'abandon...