16-27 janvier 1990France. « Guerre des cliniques » à Marseille

 

Le 16, le docteur Jean-Jacques Peschard, maire du VIIe secteur de Marseille (XIVe et XVe arrondissements), est assassiné par des tueurs alors qu'il sort d'un restaurant. Élu en mars 1989 sur la liste du maire de Marseille, Robert Vigouroux, le Dr Peschard était particulièrement actif dans les quartiers nord de la ville, et siégeait à la commission d'urbanisme de la cité phocéenne.

Le 24, les assassins présumés, Roger Memmoli et Marcel Long, sont arrêtés, et désignent comme commanditaire du meurtre le docteur Armand Gallo, deuxième adjoint du Dr Peschard dans le VIIe secteur, où il devait d'ailleurs le remplacer.

Le 26, tous trois sont inculpés non seulement de l'assassinat du Dr Peschard, mais aussi de celui, le 18 mai 1988, de Léonce Mout, gérant de la Polyclinique Nord de Marseille.

Le 27, l'inculpation pour complicité d'assassinat de Jean Chouraqui, notable marseillais propriétaire de trois cliniques, met en évidence la « guerre » que se livrent médecins et financiers pour le contrôle de l'infrastructure hospitalière privée de la ville.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16-27 janvier 1990 - France. « Guerre des cliniques » à Marseille », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 janvier 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-27-janvier-1990-guerre-des-cliniques-a-marseille/