Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

15 janvier 1988

Espagne - États-Unis. Accord sur le départ des F-16 américains de la base de Torrejon

  • Article mis en ligne le

Les représentants de Madrid et de Washington réussissent à débloquer la négociation sur le renouvellement du traité bilatéral sur les bases américaines en Espagne, qui expire en mai 1988. Intervenant après dix-huit mois de difficiles pourparlers, l'accord prévoit le retrait, d'ici à trois-ans, de la base de Torrejon près de Madrid, des soixante-douze chasseurs-bombardiers F-16 américains qui y sont stationnés. Le sort des installations de la base, qui comporte la plus grande piste d'atterrissage militaire d'Europe occidentale, doit faire l'objet de nouvelles négociations. Il s'agit d'un succès diplomatique certain pour Madrid, mais aussi d'un renforcement des positions de Felipe González, Premier ministre, face aux courants neutralistes et pacifistes qui s'expriment au sein même de son parti, le P.S.O.E. (Parti socialiste ouvrier espagnol).

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents