Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

15-16 novembre 1999

Cuba. Agitation dissidente à l'occasion du sommet ibéro-américain

Les 15 et 16 se tient à La Havane le neuvième sommet ibéro-américain auquel participent seize chefs d'État et de gouvernement. Les jours précédents sont marqués par de nombreuses arrestations d'opposants qui souhaitent profiter de la présence, dans l'île communiste, de nombreuses délégations étrangères et de la presse internationale pour diffuser leurs revendications démocratiques. Porte-parole officieux de l'opposition en tant que président de la Commission cubaine des droits de l'homme et pour la réconciliation nationale – organisation sans existence légale –, Elizardo Sanchez dénonce « l'une des plus importantes vagues de répression politique des dernières années face à l'effervescence dans les milieux dissidents ». Le renforcement de la répression est notable depuis les lourdes condamnations prononcées en mars contre quatre opposants qui avaient publié, en 1997, un document intitulé La patrie appartient à tous. Le régime de Fidel Castro laisse toutefois « l'entière liberté de mouvement » aux délégations étrangères pour rencontrer les représentants de ces « micro-groupuscules contre-révolutionnaires » qui sont les « instruments et [les] créatures des États-Unis ». C'est ce que font les représentants du Nicaragua, du Costa Rica, du Portugal, du Mexique, de l'Espagne et de l'Uruguay. En désaccord avec le régime castriste, les chefs d'État nicaraguayen, costaricain et salvadorien ont refusé de se rendre à La Havane, contrairement au roi Juan Carlos qui est le premier souverain espagnol à se rendre dans l'île depuis le début la période coloniale. Celui-ci se prononce en faveur de la « démocratie totale ». La Déclaration de La Havane, approuvée par tous les participants, réaffirme « l'engagement de chacun des gouvernements de renforcer les institutions démocratiques, le pluralisme politique et le respect des droits de l'homme ».

— Universalis

Événements précédents

  • 15 mars 1999 Cuba. Lourdes condamnations de dissidents

    Le tribunal de La Havane condamne les dissidents Vladimiro Roca, Félix Bonné, René Gomez et Marta Beatriz Roque à des peines de prison allant de trois ans et demi à cinq ans de prison pour sédition. Arrêtés en juillet 1997 après avoir publié un texte critique à l'égard du régime de Fidel Castro, les...

  • 4-22 août 1998 Cuba. Offensive diplomatique dans les Caraïbes

    Le 4, le président Fidel Castro achève une tournée triomphale de six jours dans les Caraïbes – la première depuis vingt ans – au cours de laquelle il s'est rendu en Jamaïque, à la Barbade et à la Grenade. Le Lider máximo déclare aux dirigeants de ces pays situés dans la sphère d'influence des États-Unis,...

  • 20 mars 1998 États-Unis - Cuba. Léger assouplissement de l'embargo

    Le 20, le président Clinton annonce trois mesures d'allègement de l'embargo américain contre Cuba destinées à diminuer les souffrances de la population. Les vols humanitaires directs entre les États-Unis et Cuba sont rétablis, ainsi que l'autorisation pour les Américains d'origine cubaine ou pour les...

  • 12-24 février 1998 Cuba. Libération de détenus politiques et réélection de Fidel Castro à la tête de l'État

    Le 12, le gouvernement annonce la libération de plus de deux cents détenus « politiques ou de droit commun ». Cette mesure fait suite à la demande exprimée par le Vatican à l'occasion de la visite du pape Jean-Paul II dans l'île, en janvier.

    Le 24, le Parlement réélit Fidel Castro à...

  • 21-25 janvier 1998 Vatican - Cuba. Visite du pape Jean-Paul II à Cuba

    Le 21, le pape Jean-Paul II entame sa première visite dans l'île communiste. Désireux depuis le début de son pontificat de se rendre à Cuba, il y a été invité par Fidel Castro lors de la venue de celui-ci au Vatican, en novembre 1996. Les relations entre l'Église et les autorités s'étaient rapidement...

  • 8-10 octobre 1997 Cuba. Ve congrès du Parti communiste

    Le 8, lors de son discours inaugural au Ve congrès du Parti communiste, Fidel Castro affirme que les autorités « sont ouvertes à toutes les possibilités économiques, à part celle de renoncer au socialisme ». Concernant les mesures libérales lentement introduites dans l'économie depuis l'effondrement...

  • 4 août-4 septembre 1997 Cuba. Attentats contre des hôtels

    Le 4, une bombe explose dans un hôtel, le plus prestigieux de La Havane. Cet attentat succède à deux autres, également sans gravité, perpétrés le 12 juillet contre deux grands hôtels de la capitale. Les autorités dénoncent ces actes de terrorisme, « encouragés, organisés et dotés, tant en matériels qu'en...

  • 19 novembre 1996 Vatican - Cuba. Fidel Castro reçu par le pape Jean-Paul II

    Le dirigeant cubain Fidel Castro est reçu en audience privée par le pape Jean-Paul II, au Vatican, en marge du sommet de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (F.A.O.) qui se tient à Rome. Opposé à l'embargo décrété par les États-Unis à l'encontre de l'île, le souverain...

  • 24-27 février 1996 Cuba. Deux avions civils américains abattus par l'aviation cubaine

    Le 24, la chasse cubaine abat deux avions de tourisme américains affrétés par l'organisation anticastriste Les Frères du secours, à une trentaine de kilomètres au nord de Cuba. Les autorités de La Havane affirment que les avions se trouvaient dans l'espace aérien cubain, ce que conteste l'administration...

  • 31 mai-1er juin 1995 Cuba. Libération de dissidents

    Les 31 mai et 1er juin, les autorités libèrent six prisonniers politiques à la demande d'une mission des droits de l'homme conduite par le vice-président de l'association France Libertés, dirigée par Danielle Mitterrand, dont Fidel Castro avait accepté la visite lors de son voyage en France, en mars....