13-31 juillet 1993Tadjikistan. Aide de Moscou dans la lutte contre les rebelles tadjiks réfugiés en Afghanistan

 

Le 13, une incursion de rebelles tadjiks à partir de l'Afghanistan provoque la mort de vingt-quatre gardes-frontières russes et d'environ deux cents habitants du village attaqué. En décembre 1992, après la reprise du pouvoir par les néo-communistes au terme de six mois de guerre civile, quelque soixante mille réfugiés « islamo-démocrates » ont gagné l'Afghanistan. Au pouvoir à Douchanbé, le clan des Kouliabis est soutenu par la Russie, qui assure notamment la protection des frontières du pays, en application du pacte de sécurité conclu avec le Tadjikistan. Accusé de soutenir militairement les rebelles, Kaboul est menacé de « représailles immédiates » par Moscou.

Le 31, les autorités afghanes font état de bombardements aériens russes en territoire afghan, que Moscou qualifie d'« attaques préventives ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13-31 juillet 1993 - Tadjikistan. Aide de Moscou dans la lutte contre les rebelles tadjiks réfugiés en Afghanistan », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-31-juillet-1993-aide-de-moscou-dans-la-lutte-contre-les-rebelles-tadjiks-refugies-en-afghanistan/