13-19 mai 2005Ouzbékistan. Répression meurtrière d'une manifestation islamiste

 

Le 13, à Andijan, dans l'est du pays, des manifestants qui protestent contre la condamnation de vingt-trois membres présumés d'une organisation islamiste investissent le bâtiment de l'administration régionale et libèrent deux mille détenus de la prison de haute sécurité. L'armée tire sur les manifestants, faisant entre cinq cents et mille morts. Des milliers de personnes fuient vers le Kirghizstan. Très populaire dans la vallée du Ferghana, l'organisation Hizb-ut-Tahrir, à l'origine de la manifestation, lutte en faveur de la création d'un califat. Ses agissements sont sévèrement réprimés par le pouvoir et des milliers de ses sympathisants arrêtés et condamnés, dans le cadre de la lutte contre la « menace » islamiste mise en place depuis le déclenchement de la guerre civile au Tadjikistan voisin, en mai 1992.

Le 19, le président Islam Karimov, qui maintient le bilan officiel de cent soixante-neuf tués, rejette les demandes d'enquête internationale formulées par le Royaume-Uni, le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme et la Commission européenne.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13-19 mai 2005 - Ouzbékistan. Répression meurtrière d'une manifestation islamiste », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-19-mai-2005-repression-meurtriere-d-une-manifestation-islamiste/