12 décembre 2014France. Condamnation du maire de La Faute-sur-Mer à la suite de la tempête Xynthia

 

Le tribunal correctionnel des Sables-d'Olonne (Vendée) condamne à quatre ans de prison ferme, pour homicides involontaires et mise en danger de la vie d'autrui, l'ancien maire de La Faute-sur-Mer (Vendée) René Marratier, qui « n'a pas pris les mesures pour éviter les conséquences désastreuses de la tempête Xynthia » – vingt-neuf morts en février 2010. L'ex-première adjointe et présidente de la commission d'urbanisme Françoise Babin est condamnée à deux ans de prison, et son fils Philippe Babin, ex-président de l'association chargée de l'entretien de la digue, à dix-huit mois de prison. Ces peines sont d'une sévérité sans précédent pour des faits de cette nature. De nombreux élus municipaux dénoncent la lourdeur du verdict, évoquant la responsabilité de l'État.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12 décembre 2014 - France. Condamnation du maire de La Faute-sur-Mer à la suite de la tempête Xynthia », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-decembre-2014-condamnation-du-maire-de-la-faute-sur-mer-a-la-suite-de-la-tempete-xynthia/