XXVe DYNASTIE (Égypte)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

photographie : Le roi Taharqa faisant une offrande au dieu-faucon Hemen

Le roi Taharqa faisant une offrande au dieu-faucon Hemen

ART ÉGYPTIEN, troisième période intermédiaire, XXVe dynastie, vers 680 avant J.-C., Taharqa, roi d'origine soudanaise, faisant une offrande au dieu-faucon Hemen, bronze et schiste plaqué d'or. Hauteur: 19 cm. Musée du Louvre, Paris. 

Afficher

À Napata, en aval de la quatrième cataracte, limite du pouvoir égyptien en Nubie sous le Nouvel Empire, naît au cours du viiie siècle avant notre ère un royaume autochtone aux origines mal connues. Poursuivant la politique d'expansion de ses prédécesseurs vers le nord, Peye (Piankhy) assure son autorité sur l'Égypte, alors en proie aux factions libyennes, jusqu'à Thèbes d'abord, puis, en l'an 21 (— 726), jusqu'à Memphis. De retour dans sa capitale, s'il contrôle encore la Haute-Égypte, il laisse, dans le Delta, le dynaste de Saïs s'arroger la titulature pharaonique. Son frère Chabaka reconquiert les positions perdues, fondant la XXVe dynastie qui prend fin en — 663 lors de l'invasion du roi assyrien, Assourbanipal. Régnant au nom d'Amon de Napata et d'Amon de Thèbes, arborant sur le front le double uræus, signe de leur double culture, les souverains nubiens se veulent les restaurateurs des valeurs traditionnelles ; ils font recopier les vieux textes sacrés, ressuscitent la pureté du style de l'Ancien Empire, mènent une active politique architecturale dans les temples nubiens comme égyptiens, et sont les initiateurs d'un fructueux mouvement de renaissance.

—  Annie FORGEAU

Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Paris-IV-Sorbonne, docteur d'État

Classification

Pour citer l’article

Annie FORGEAU, « XXVe DYNASTIE (Égypte) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/xxve-dynastie/