CORNYSH WILLIAM (vers 1468-1523)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Compositeur, poète, auteur dramatique et comédien anglais, William Cornysh fut l'un des musiciens favoris de la cour de Henri VIII.

La jeunesse de William Cornysh (également orthographié Cornyshe ou Cornysshe) est mal connue. Né à East Greenwich, il est peut-être le fils de William Cornysh (mort vers 1502), maître de chœur à l'abbaye de Westminster (vers 1479-1491) et Gentleman de la Chapelle royale, groupe chargé d'enseigner aux jeunes garçons l'art du chant et de la comédie. William Cornysh fils est associé à la Chapelle royale dès 1496 et, en 1508 ou 1509, y succède à William Newark en tant que maître des enfants. Lorsque le roi Henri VIII se rend en France en 1513, Cornysh y emmène les membres de la Chapelle royale, puis renouvelle l'expérience en 1520 au camp du Drap d'or, où le groupe reçoit un accueil favorable. Dramaturge, Cornysh monte aussi sur scène pour jouer dans les pièces, masques et spectacles historiques qu'il signe ; il sera ainsi l'un des principaux comédiens de la cour de 1508 à 1516. Parmi ses œuvres musicales figurent notamment quatre motets complets et un Magnificat, ainsi que de nombreuses chansons sacrées et profanes. Un des poèmes qu'il compose tandis qu'il est enfermé pour calomnie dans la prison de Fleet Street, publié dans un recueil de John Skelton, est parfois attribué à tort à ce dernier. William Cornysh meurt vers le mois d'octobre 1523, dans le Kent, peut-être dans le manoir de Hylden que le roi lui avait offert en récompense de ses services.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« CORNYSH WILLIAM (vers 1468-1523) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/william-cornysh/