WASHO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tribu indienne de la région nord-américaine du Grand Bassin, les Washo s'étaient installés autour du lac Tahoe, à l'est de la sierra Nevada. Avant les premiers contacts avec les Blancs, la population devait s'élever à 1 500 personnes, tout au plus ; ce chiffre était toujours le même lors du recensement de 1990. Linguistiquement, les Washo diffèrent des autres peuplades du Grand Bassin, aussi a-t-on voulu les ranger dans le groupe hokan.

Les Washo vivaient de la pêche, de la chasse aux petits mammifères et de la collecte des pignes de pin, des glands, des racines et des baies de toutes sortes. Ils utilisaient les peaux de cerf et d'antilope pour fabriquer certains vêtements et leurs habitations, de forme conique. Leur culture matérielle était très simple, puisqu'ils ne possédaient que les objets nécessaires à leur simple subsistance. La famille et tous les parents qui vivaient dans une même maison pendant l'hiver composaient l'unité socio-économique de base de la société washo. Durant les autres saisons, le lieu de résidence familiale était déterminé par la recherche de la nourriture ; tous les étés, les personnes valides partaient pour les vallées de l'Est en quête de racines, de baies et de petit gibier. Biens et services étaient distribués de différentes façons : partage familial ; dons et échanges cérémoniels pratiqués lors des fêtes que les Washo donnaient pour des raisons de prestige et de bonnes relations sociales ; et, enfin, don rituel effectué lors des événements importants de la vie.

Très récemment encore, le chamanisme jouait un rôle important dans la vie washo : les Indiens croyaient que leurs chamans, ou « hommes médecine », pouvaient provoquer, mais aussi guérir, les maladies. La société washo marquait par des rites fort complexes la célébration des étapes importantes de la vie. Cependant, l'utilisation du peyotl, pratique qu'ils ont empruntée aux tribus voisines, est la seule pratique religieuse indienne encore en vigueur et elle-même semble en voie de disparition.

—  Agnès LEHUEN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  WASHO  » est également traité dans :

YUROK & KAROK

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 594 mots

Indiens de la côte nord-ouest de l'Amérique du Nord, les Yurok vivaient sur le cours inférieur de la rivière Klamath et sur la côte pacifique ; les Karok, quant à eux, étaient établis en amont sur la rivière Klamath, entre Red Cap Creek et Bluff Creek. Entre les deux groupes, il y avait surtout des différences linguistiques, les Yurok parlant une langue algonkin proche du wiyot, tandis que les Kar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yurok-et-karok/#i_33051

Pour citer l’article

Agnès LEHUEN, « WASHO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/washo/