SALNIKOV VLADIMIR (1960- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nageur soviétique né le 21 mai 1960 à Leningrad (aujourd'hui Saint-Pétersbourg). Vladimir Salnikov, alors nageur de niveau moyen, est pris en main par l’entraîneur Igor Koshkine, qui l’a repéré alors que l’adolescent fréquentait la piscine de l’Élan de Leningrad avec ses camarades de classe. L’osmose entre les deux hommes sera complète, et, bénéficiant des conseils éclairés de Koshkine, Salnikov va s’affirmer comme l’un des meilleurs spécialistes du demi-fond de tous les temps.

Vladimir Salnikov devient champion du monde du 400 et du 1 500 mètres en 1978 à Berlin. Il est champion olympique du 1 500 mètres à Moscou en 1980, devenant ce 22 juillet le premier homme à couvrir la distance en moins de 15 minutes (14 min 58,27 s). À Moscou, il obtient deux autres médailles d'or, sur 400 mètres et dans le relais 4 fois 200 mètres. De nouveau champion du monde des 400 et 1 500 mètres en 1982, il est absent des Jeux de Los Angeles en 1984 pour cause de boycottage par l'U.R.S.S., alors qu'il semblait en mesure de conserver ses titres olympiques, puisqu'il avait battu en 1983 les records du monde du 400 mètres (3 min 48,32 s) et du 1 500 mètres (14 min 54,76 s). Il semble ensuite sur le déclin, car il ne monte pas sur le podium du 400 et du 1 500 mètres lors des Championnats du monde en 1986. Vladimir Salnikov persévère néanmoins et participe aux jeux Olympiques de Séoul en 1988. En Corée, âgé de vingt-huit ans, il réussit l'exploit de retrouver son titre olympique du 1 500 mètres (15 min 0,40 s), devant deux jeunes concurrents, l'Allemand de l'Ouest Stefan Pfeiffer et l'Allemand de l'Est Uwe Dassler. Vladimir Salnikov met alors un terme à sa carrière.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SALNIKOV VLADIMIR (1960- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-salnikov/