VITILIGO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le vitiligo, également dénommé leucodermie, correspond à un déficit héréditaire en mélanine, pigment de la peau. La structure des mélanocytes (cellules pigmentaires de la peau) n'est pas modifiée, mais ils ont perdu leur capacité à réaliser la synthèse de la mélanine. L'étiologie du vitiligo n'est pas connue. L'examen clinique montre de petites taches achromiques ovales, irrégulières, d'un blanc laiteux, dont la taille s'accroît progressivement. Globalement symétriques, elles sont préférentiellement situées sur les mains, les poignets, le visage, le cou et la partie supérieure du tronc. Dans les aires dépigmentées, les poils sont blancs. Le vitiligo touche environ 1 p. 100 de la population, mais les porteurs sont par ailleurs en bonne santé. Cette maladie pose chez les patients un problème d'esthétique. La couleur normale de la peau ne réapparaît que rarement. La guérison n'est pas possible.

Vitiligo

Vitiligo

photographie

La dépigmentation de la peau, caractéristique du vitiligo, est particulièrement visible sur les doigts de ce patient. 

Crédits : Anon.P/ Shutterstock

Afficher

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« VITILIGO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitiligo/