TROGON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Désigne environ trente-cinq espèces d'oiseaux courants dans les régions chaudes. Les trogons, qui, avec les quetzals (genre Pharomachrus), forment la famille des Trogonidés, ont le ventre rouge à jaune vif, en contraste avec la poitrine et le dessus dans des teintes sombres. En Afrique et en Amérique, les mâles ont le dessus iridescent ; les espèces d'Asie n'ont pas ces couleurs éclatantes, mais des touches de rose ou de rouge sur la tête, la poitrine, le croupion ou la queue.

La plupart des trogonidés mesurent de 24 à 46 centimètres de longueur, à l'exception du quetzal resplendissant (Pharomachrus mocinno), dont la taille peut atteindre jusqu'à 125 centimètres environ. La queue avec des couleurs dégradées, comportant douze plumes, est toujours repliée (à bout carré) et porte un motif blanc caractéristique sur le dessous (comme chez les coucous). Les ailes sont arrondies, les pattes courtes et les pieds menus. Fait remarquable, le deuxième doigt est dirigé vers l'arrière. Le bec est court, arqué et large, avec des vibrisses à la base ; chez beaucoup d'espèces, il est dentelé. La zone de peau nue autour de l'œil est rose. Les trogons se trouvent depuis l'extrême sud-ouest des États-Unis et les Antilles jusqu'en Argentine ; dans toute l'Afrique subsaharienne ; et depuis l'Inde jusqu'à la Malaisie occidentale et les Philippines. C'est sous les tropiques d'Amérique qu'ils sont les plus nombreux et les plus variés. La plupart des espèces vivent dans des forêts de plaines chaudes, mais on en trouve quelques-unes en montagne.

Les trogons font leur nid dans des trous : il leur arrive d'utiliser une cavité naturelle dans un arbre, mais certains creusent du bois pourri ou bien des nids de guêpes ou de termites, dont ils mangent les larves, insensibles aux piqûres. Les œufs, de deux à cinq, sont presque sphériques et blancs, ou légèrement teintés. L'incubation dure deux à trois semaines, et la croissance des plumes commence deux à trois semaines et demie plus tard. Les tâches parentales sont entièrement partagées.

Le quetzal, présent depuis le sud du Mexique jusqu'en Bolivie, était l'oiseau sacré des anciens Mayas et Aztèques ; il est aujourd'hui devenu l'emblème du Guatemala (dont la devise est le quetzal). Un panache de longues plumes bleu-vert recouvre la queue, dont on voit le dessous blanc lorsque l'oiseau est en vol. La tête, ornée d'une huppe arrondie semblable à une chevelure, et la poitrine sont vert doré, le dos est bleu avec un manteau frisé teinté d'or, le ventre rouge.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« TROGON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/trogon/