TRIVIAL PURSUIT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Trivial Pursuit est le nom, déposé par ses inventeurs, d'un jeu de parcours assez simple associant des connaissances que l'on interroge à l'aide de cartes spéciales. En dépit de sa simplicité et de son caractère un peu scolaire, Trivial Pursuit est depuis sa naissance en 1979 un énorme succès commercial. Vendu dans le monde entier, traduit en dix-neuf langues, déversant quotidiennement des droits en dollars sur ses concepteurs devenus millionnaires, Trivial Pursuit reste une énigme : comment un concept aussi pauvre et aussi peu original peut-il conquérir et passionner tant de monde ?

Trivial Pursuit a été conçu en décembre 1979 par deux Canadiens, le photographe Chris Haney et le journaliste sportif Scott Abbott, lors d'une partie de Scrabble. Forts de leur idée, les deux concepteurs fondent une entreprise, Horn Abbott, en y associant parents et amis. Les premiers jeux furent fabriqués assez artisanalement et vendus dans les mêmes conditions à des revendeurs locaux dès le début des années 1980. La réputation du jeu attira alors l'éditeur américain Selchow & Righter (Hasbro) qui en acquit les droits de distribution et lança en 1983 une campagne promotionnelle de grande ampleur. Dès l'année suivante plus de vingt millions de boîtes s'étaient vendues.

Le jeu se joue sur une piste circulaire à six rayons. Les joueurs, entre deux et six voire plus, reçoivent chacun un « pion » à secteurs (appelé familièrement « camembert ») qu'ils garniront de triangles de couleur au fur et à mesure de leurs succès. Comme tous les jeux de parcours, le Trivial Pursuit utilise un générateur de hasard, en l'occurrence un dé traditionnel. Chaque joueur lance le dé, fait avancer son pion, et la case où il atterrit détermine le tirage d'une carte questionnaire relevant de la catégorie indiquée. Une bonne réponse permet d'aller plus loin. Certaines cases sont importantes car elles donnent droit à un triangle coloré. Le premier joueur qui a complété son « camembert » a gagné.

La force du Trivial Pursuit est d'avoir re [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : licencié ès lettres, ingénieur du Conservatoire national des arts et métiers, historien du jeu

Classification

Pour citer l’article

Thierry DEPAULIS, « TRIVIAL PURSUIT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/trivial-pursuit/