TORVILL (J.) ET DEAN (C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les patineurs britanniques Jayne Torvill et Christopher Dean révolutionnèrent la danse sur glace. Lors des jeux Olympiques de Sarajevo, en 1984, ils décrochèrent la médaille d'or en exécutant, sur le Boléro de Ravel, un programme qui leur valut la note artistique parfaite (6), attribuée par chacun des neuf juges.

Jayne Torvill et Christopher Dean

Jayne Torvill et Christopher Dean

Photographie

Patinant sur le Boléro de Ravel, les danseurs sur glace britanniques Jayne Torvill et Christopher Dean exécutent une de leurs plus belles prestations à l'occasion des jeux Olympiques de Sarajevo, en 1984. Leur chorégraphie charme les quinze mille spectateurs du hall Zetra et séduit les juges.... 

Crédits : AllsportUK/ Allsport/ Getty Images

Afficher

Jayne Torvill (née le 7 octobre 1957 à Nottingham) et Christopher Colin Dean (né le 27 juillet 1958 dans la même ville) sont déjà des patineurs de couple accomplis lorsqu'ils se rencontrent en 1975 et décident de travailler ensemble. Champions juniors de Grande-Bretagne, les deux jeunes gens forment un exceptionnel tandem de danse sur glace tout en occupant un emploi à plein temps, dans une société d'assurances pour Jayne et dans la police de Nottingham pour Christopher. Ils deviennent champions de Grande-Bretagne en 1978, grâce à leur première note artistique parfaite – note qui leur sera attribuée à 136 reprises au cours de leur carrière. La municipalité de Nottingham leur octroie alors une généreuse aide financière, et ils peuvent quitter leur emploi afin de se consacrer pleinement au patinage. Ils remportent le premier de leurs quatre titres consécutifs de champions du monde en 1981.

À la suite de leur victoire éclatante aux jeux Olympiques de 1984, Torvill et Dean passent professionnels. Ils décrocheront à cinq reprises le titre de champions du monde professionnels (1984, 1985, 1990, 1995 et 1996). La modification par le C.I.O. des règles concernant l'amateurisme permet au duo professionnel de participer aux jeux Olympiques de Lillehammer en 1994. Leur prestation provoque une controverse : ils sont pénalisés pour des figures que les juges considèrent comme interdites et doivent se contenter de la médaille de bronze, derrière deux couples russes. Torvill et Dean reprennent par la suite les galas de patinage – qu'ils produisent souvent eux-mêmes – et la compétition professionnelle. Ils travaillent également avec de nombreux patineurs de haut niveau et de brillants chorégraphes.

Alliant à une technique impecc [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« TORVILL (J.) ET DEAN (C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/torvill-j-et-dean-c/