DUVERT TONY (1945-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 2 juillet 1945 à Villeneuve-le-Roi, Tony Duvert se signale à l'attention de la critique littéraire par la publication en 1967 de son roman Récidive aux éditions de Minuit, que vont suivre Interdit de séjour et Portrait d'homme couteau (1969), puis Le Voyageur (1970). En 1973 paraît le splendide Paysage de fantaisie, ardemment soutenu par Roland Barthes, et qui lui vaut à vingt-huit ans le prix Médicis. Dès lors et pendant une quinzaine d'années, l'écrivain développe une thématique presque unique déclinée dans plusieurs ouvrages (L'Enfant au masculin en 1980, Un anneau d'argent à l'oreille en 1982), servie par un style contenu et lyrique à la fois, joyau d'exactitude linguistique et de rigueur dans le respect de la liberté et des imaginations enfantines. Il faut relire les pages somptueuses du Journal d'un innocent (un récit autofictionnel de 1976), de Quand mourut Jonathan (1978) ou de l'Île atlantique (1979), où François Nourissier avait repéré la marque irréfutable d'un écrivain authentique, pour prendre toute la mesure de la virtuosité langagière de Tony Duvert. D'où la difficulté, d'ailleurs, qu'un cinéaste comme Gérard Mordillat rencontra en 2005 pour transposer L'Île atlantique à l'écran. L'écrivain, comprenant que la partie était perdue et que le champ littéraire ne lui offrirait indéfiniment qu'une place des plus marginales, se retira de la scène littéraire en 1989, après avoir livré les aphorismes noirs de son Abécédaire malveillant.

La morale exigeante de Tony Duvert, qui frôle la pornographie pour mieux la dénoncer (Le Bon sexe illustré, 1974) manifeste ce qui fit sa réputation détestable de pédophile. Le droit des enfants à jouir d'eux-mêmes, loin des pollutions d'une éducation mortifère, se situe pourtant à l'opposé de l'exploitation pédophilique. Mais quand l'élégance de cette prose se marie à l'humour vif et insolent des Petits métiers (1978), le contresens sur les livres de Duvert s'épaissit encore au point de devenir intolérable pour tous les bien-pensants. Guy Hocquenghem et Marc Voline pub [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « DUVERT TONY - (1945-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tony-duvert/