TONLIEU

Au Moyen Âge, les tonlieux sont les taxes indirectes sur les marchandises ; ces taxes sont perçues lors du transport, au passage des ports, des ponts, etc., et lors des transactions sur les lieux de marché. Par la suite, et jusqu'à la Révolution, le « tonlieu » ne désigna plus que les droits de marché.

—  Françoise MOYEN

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Françoise MOYEN, « TONLIEU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/tonlieu/