TRANSTRÖMER TOMAS (1931-2015)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tomas Tranströmer, Prix Nobel de littérature 2011, est un poète lyrique suédois réputé pour l'économie de son langage évocateur et son art audacieux de la métaphore.

Tomas Gösta Tranströmer voit le jour le 15 avril 1931 à Stockholm. Il est élevé par sa mère enseignante, divorcée très tôt de son père, et par son grand-père maternel. Après son service militaire, il publie un premier recueil de poésie, 17 dikter (1954, « Dix-Sept poèmes »), qui montre l'influence du modernisme à travers une langue dépouillée et des métaphores surprenantes. Le livre connaît un accueil favorable de la critique. Le jeune homme termine des études de littérature, de psychologie et d'histoire des religions à l'université de Stockholm en 1956. Il travaille dès lors à l'Institut psychotechnique de l'université et, à partir de 1960, exerce la profession de psychologue à Roxtuna, centre pour jeunes délinquants situé non loin de Linköping. En 1965, il s'installe avec son épouse et sa famille à Västerås, à une centaine de kilomètres à l'ouest de la capitale, où il poursuit sa carrière de psychologue.

Ses recueils suivants, Hemligheter vägen (1958, « Secrets en chemins »), Den halvfärdiga himlen (1962, « Ciel à moitié achevé ») et Klanger och spår (1966, « Accords et traces »), sont plus introspectifs, et recouvrent à un langage poétique empreint d'économie où s'exprime un regard plus intimiste sur le monde. Dans ces poèmes, comme dans ceux qu'il publiera ensuite, l'observation poétique de la nature allie la richesse de l'évocation à la plus grande sobriété de style. Vers la fin des années 1960, Tranströmer se voit pourtant rejeté par une nouvelle génération de poètes activistes et une partie de la critique, qui lui reprochent son manque d'engagement politique. C'est également dans les années 1960 qu'il se lie d'amitié et entame une correspondance avec le poète américain Robert Bly, qui traduira une grande partie de son œuvre en anglais, contribuant à sa renommée dans le monde anglophone.

Le premier recueil complet traduit par Bly sera Mörkerseende (1970, « Visions nocturnes »), composé durant un [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur de l'atelier d'écriture au Hunter College de la City University of New York (États-Unis)

Classification

Pour citer l’article

Steven R. SERAFIN, « TRANSTRÖMER TOMAS - (1931-2015) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tomas-transtromer/