Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BABINET THÉORÈME DE

Considérons une source lumineuse ponctuelle A dont un système optique donne une image ponctuelle A′. Limitons maintenant l'ouverture du système soit par un écran percé d'un petit trou T, soit par l'écran complémentaire E, c'est-à-dire ayant la forme du trou T. Autour de A′, dans une région normalement non éclairée, on observe une figure de diffraction. Babinet a démontré que les anneaux de diffraction ainsi obtenus sont exactement les mêmes avec le trou T ou avec l'écran E. On dit que les figures de diffraction au voisinage d'un foyer produites par deux écrans complémentaires (le trou T et l'écran E) sont identiques, sauf au voisinage immédiat de l'image géométrique.

C'est ainsi qu'on explique les couronnes observées autour du Soleil ou de la Lune lorsqu'on les voit à travers un léger brouillard, chacune des gouttelettes d'eau pouvant être considérée comme un petit écran circulaire.

— Josette CACHELOU

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi