DÉZAMY THÉODORE (1808-1850)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Théoricien d'un certain communisme sous Louis-Philippe, Théodore Dézamy, né à Luçon, quitta rapidement la Vendée pour Paris, où il exerça la profession de maître d'école. C'est dans la capitale qu'il devait déployer ses multiples activités politiques. Il adhéra bientôt à des sociétés secrètes (en particulier, en 1839, à la Société des saisons) et se lia avec l'un des principaux représentants du mouvement socialiste de cette époque, Étienne Cabet, dont il devint le secrétaire. C'est alors qu'il fait ses débuts de journaliste, en collaborant au Populaire, que dirige Cabet. Mais ces rapports amicaux sont de courte durée, et les désaccords théoriques entre les deux hommes provoquent bientôt une rupture.

Dézamy, qui s'est rapproché des communistes d'orientation jacobine, fonde alors le journal L'Égalitaire, dont la parution s'arrête au bout de quelques mois. Surtout, il publie plusieurs ouvrages, de 1840 à 1848, dans lesquels il développe des thèses nettement plus radicales et moins conciliantes que celles de son ancien « maître » Cabet. Ainsi, après avoir formulé de vigoureuses critiques à l'égard du catholicisme social dans M. Lamennais réfuté par lui-même, il expose son propre projet d'organisation politique dans le Code de la communauté (1842). Dézamy y systématise les lignes de force de son opposition aux conceptions de Cabet (qui avait fait paraître le Voyage en Icarie deux ans plus tôt). Témoignant de son attachement aux traditions babouvistes, il dirige surtout ses attaques contre la distinction que fait Cabet entre la « phase de transition » et la « phase de constitution » de la société nouvelle, et dénonce l'idée d'une collaboration possible avec la bourgeoisie.

Pour lui, il s'agit de substituer immédiatement à la société bourgeoise, dont il fait une analyse impitoyable, la « communauté », qui représente le « mode naturel et parfait de l'association ». Les principes essentiels de cette communauté, longuement détaillés dans le Code, sont la propriété collective et l'égalité [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : licenciée en droit, diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris

Classification

Pour citer l’article

Christine BARTHET, « DÉZAMY THÉODORE - (1808-1850) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodore-dezamy/