THÉODEBERT Ier ou THIBERT Ier (504-547 ou 548) roi franc (533 ou 534-547 ou 548)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils de Théodoric Ier, Théodebert Ier (ou Thibert Ier) succéda à son père sur le trône de Reims en 533 ou 534, et étendit considérablement les territoires sous hégémonie franque.

Soldat expérimenté avant d'accéder au trône, Théodebert Ier mit à profit la guerre qui régnait en Italie entre l'Empire byzantin et les Ostrogoths pour conquérir de vastes territoires dans la région alpine et dans le nord-est de la péninsule, même si la plupart furent perdus après sa mort. Se lançant également dans l'expansion de son royaume vers l'est, Théodebert revendiqua le contrôle de peuples installés dans la région baltique et au-delà du Danube. En 538, il frappa des monnaies d'or portant son effigie et son nom, plutôt que ceux de l'empereur d'Orient, affirmant ainsi son indépendance vis-à-vis de Constantinople. Juste et généreux, en particulier envers l'Église, ce personnage sympathique fut peut-être le plus remarquable de la dynastie mérovingienne, à l'exception de Clovis. À sa mort, son fils Théodebald (ou Thibaud) lui succéda. Celui-ci mourut en 555 sans descendance et son royaume revint à son grand-oncle, Clotaire Ier.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« THÉODEBERT Ier ou THIBERT Ier (504-547 ou 548) roi franc (533 ou 534-547 ou 548) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodebert-ier-thibert-ier/