TAICHUNG ou TAIZHONG [T'AI-TCHONG]

Occupant une position centrale (son nom signifie d'ailleurs « au centre de Taiwan ») sur la façade occidentale de Taiwan, qui porte l'essentiel du peuplement et des activités de l'île, Taichung comptait 1 044 392 habitants en 2006. Elle en est la ville la plus récente, dont le premier noyau date de la fin du xixe siècle. Elle était destinée, selon le projet du premier gouverneur chinois de l'île, à devenir la capitale de Taiwan, en raison de sa position centrale ; mais l'essentiel de la ville actuelle est l'œuvre des Japonais, comme en témoigne son aspect, différent de celui des autres cités taiwanaises (constructions modernes agencées selon un rigoureux plan en damier) : aussi fut-elle surnommée « le petit Kyōto ». La ville fut durement touchée par le séisme du 21 septembre 1999.

Taïwan : carte administrative

Taïwan : carte administrative

carte

Carte administrative de Taïwan. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Taichung est devenue en 1959 le siège du gouvernement provincial ; outre ces fonctions administratives, c'est également un centre universitaire, et surtout la métropole économique de la partie centrale de l'île, dont elle conditionne et commercialise la riche production agricole : riz, canne à sucre, fruits tropicaux. Dans les années 1970, Taichung fut dotée du statut de zone franche, afin d'encourager les investissements étrangers. Un port fut créé afin de faciliter les exportations ; des terminaux pétroliers et gaziers y furent implantés, faisant de Taichung le troisième port du pays.

—  Pierre TROLLIET

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : professeur des Universités, Institut national des langues et civilisations orientales

Classification

Pour citer l’article

Pierre TROLLIET, « TAICHUNG ou TAIZHONG [T'AI-TCHONG] », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/taichung-taizhong/