SIGEBERT III (630 ou 631-656) roi d'Austrasie (634-656)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils de Dagobert Ier et de Raintrude (ou Ragnétrude), Sigebert III fut l'un des premiers rois « fainéants » de la dynastie mérovingienne. Il ne bénéficiait pratiquement d'aucun pouvoir réel, le royaume étant gouverné, de fait, par le maire du palais, quel qu'il fût.

Couronné roi d'Austrasie par son père en 634, le jeune Sigebert III fut d'abord soumis à la régence conjointe de l'évêque Cunibert de Cologne et du duc austrasien Adalgise. À la mort de son père, en 639, il passa sous la tutelle de Cunibert et de Pépin de Landen, le maire du palais, qui meurt en 640. Il subit enfin l'influence du fils de Pépin, Grimoald, maire du palais de 643 à la mort de Sigebert, le 1er février 656 à Metz.

Au début des années 640, la lutte de pouvoir opposant Otton, le tuteur de Sigebert III, et Grimoald permit à la Thuringe d'obtenir son autonomie de fait au détriment de l'Austrasie. Après la mort de Sigebert, Grimoald exila le jeune fils de celui-ci, Dagobert II, dans un monastère irlandais. Il établit alors pour un temps sur le trône d'Austrasie son propre fils, Childebert, dit l'Adopté (sous la pression de Grimoald, il avait été adopté par Sigebert avant la naissance de son fils).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« SIGEBERT III (630 ou 631-656) roi d'Austrasie (634-656) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigebert-iii/