TEMPLE SHIRLEY (1928-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’actrice américaine Shirley Temple accéda au rang de star internationale dès l’âge de sept ans : les comédies qu’elle tourna dans les années 1930 étaient alors les productions les plus rentables du cinéma hollywoodien.

Shirley Temple

Photographie : Shirley Temple

Photographie

De Stand up and Cheer à Mam'zelle vedette en passant par La Mascotte du régiment, c'est au cours des années 1930 que Shirley Temple devient un mythe vivant. Ici, la jeune actrice dans Dimples (Fossettes, 1936). 

Crédits : 20th Century Fox/ The Kobal Collection/ Picture Desk

Afficher

Shirley Jane Temple naît le 23 avril 1928 à Santa Monica, en Californie. À l’âge de trois ans, elle est sélectionnée parmi les élèves de son cours de danse pour un petit rôle dans Baby Burlesks, une série de courts-métrages à caractère parodique. Elle sort de l’anonymat en 1934 avec son premier long-métrage, la comédie musicale Stand Up and Cheer. La même année, elle apparaît dans plusieurs autres films, dont Little Miss Marker (Petite Miss), Change of Heart (Premier Amour), Now I'll Tell, Now and Forever (C’est pour toujours) et Bright Eyes (Shirley aviatrice), dans lequel elle interprète l’une de ses chansons les plus célèbres, On the Good Ship Lollipop. À la fin de l’année 1934, elle compte parmi les plus grandes stars de Hollywood et reçoit l’année suivante un oscar spécial pour les jeunes acteurs. De 1935 à 1938, elle tourne dans des films à grand succès : The Little Colonel (1935, Le Petit Colonel), Curly Top (1935, Boucle d’or), Poor Little Rich Girl (1936, Pauvre petite fille riche), Wee Willie Winkie (1937, La Mascotte du régiment), Heidi (1937, Heidi la sauvageonne) et Rebecca of Sunnybrook Farm (1938, Mam’zelle vedette). Son entrain, sa façon enjouée de chanter et de danser, ses fossettes, ses anglaises blondes et le sentimentalisme simple et optimiste qui se dégage de ses films attendrissent le spectateur et tranchent sur l’atmosphère générée par la dépression des années 1930.

La popularité de Shirley Temple décroît durant les années 1940, quand elle commence à grandir, et la plupart des films qu’elle tourne à cette époque rencontrent moins de succès. Elle abandonne le cinéma en 1950 et épouse Charles A. Black. Elle fait ensuite de brèves apparitions à la télévision, d’abord de 1957 à 1959 dans Shirley Temple’s Storybook, puis en 1960 dans le Shirl [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Pour citer l’article

« TEMPLE SHIRLEY - (1928-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/shirley-temple/