SHEYHI (1375-1431)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sheyhi, de son vrai nom Sinan Germiyani, est, après son maître Ahmedî et après Nesimî, le poète le plus important du xve siècle littéraire turc. Originaire de Kütahya, Sheyhi est connu comme médecin ; il a écrit aussi bien des textes scientifiques que des pages littéraires qui passent pour être parmi les plus belles de la poésie du dîvân. Cet érudit, disciple de Haci Bayram, prend place, malgré la pureté de son turc, parmi les continuateurs de la tradition lyrique persane. Il a d'ailleurs traduit le Khusraw et Shīrn de l'auteur persan Nizām de Gandja (1140 env.-1202 env.). Il a surtout laissé un trés beau dîvân où domine, au côté d'un élégant réalisme psychologique, une symbolique empreinte d'amour mystique. Son œuvre la plus importante, Kharnâme (Le Livre de l'âne), est dédiée au sultan Murat II son protecteur. Après un éloge au sultan, une étonnante fable satirique, d'environ soixante distiques, raconte les aventures d'un âne et, à travers elles, critique les gens cupides et jaloux.

—  Gayé PETEK-SALOM

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Gayé PETEK-SALOM, « SHEYHI (1375-1431) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sheyhi/