SEULE LA MER (A. Oz)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Amos Oz est né à Jérusalem en 1939, de parents émigrés de Russie et de Pologne au début des années 1930. Sa biographie incarne les multiples facettes du mythe israélien : le sabra, l'enfant de Jérusalem, le kibboutznik (en 1954, après le suicide de sa mère, il part s'installer au kibboutz Houlda où il vécut vingt-cinq ans), le soldat (il participe à la guerre de Six Jours, en 1967, et à celle de Kippour, en 1973), le socialiste libéral, le militant (il est l'un des leaders du mouvement La Paix maintenant, qui prône une réconciliation israélo-palestinienne). Amos Oz est sans doute le représentant le plus doué de sa génération, en même temps qu'une référence morale et intellectuelle. Son œuvre, qui comprend une vingtaine d'essais politiques et littéraires, romans et nouvelles (dont La Boîte noire, prix Femina étranger en 1988), traduits de l'hébreu dans une trentaine de langues, ainsi que d'innombrables articles et chroniques, marque une rupture avec les idéaux et les valeurs de la génération antérieure. Chaque récit se veut en effet une nouvelle tentative d'exorciser les vieux démons, les souffrances juives qui ont notamment conduit sa mère au suicide. Tous les romans d'Amos Oz, d'ailleurs, mettent en scène des histoires familiales complexes et douloureuses où la figure de la mère est omniprésente : « J'ai toujours écrit sur des familles, des familles possibles seulement en Israël, ce qui m'a conduit à me frotter, peut-être, au théologique et au métaphysique. Ces trois éléments sont au centre de ma vie. »

Paru en 1999, Seule la mer (trad. S. Cohen, Gallimard, Paris, 2002) est une œuvre à part, son « opus magnum », comme Oz aime à dire, où ces trois leitmotivs sont repris sous une forme inédite, mêlant poème, récit et confession. Le récit campe l'histoire d'une famille israélienne ordinaire. Habitant à Bat-Yam, une petite ville au [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Sylvie COHEN, « SEULE LA MER (A. Oz) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/seule-la-mer/