CLEUZIOU SERGE (1945-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Archéologue et orientaliste. Serge Cleuziou, né le 11 janvier 1945 à Épieds-en-Beauce (Loiret), conduit des études de lettres modernes puis d'histoire et devient instituteur. En 1974, il obtient un doctorat en archéologie orientale de l'université de Paris-I. Ses premières fouilles sur le site de Tureng Tepe (Iran) sont interrompues à la fin des années 1970 par la révolution islamique et la fermeture du pays. Il dirige alors des fouilles dans la péninsule arabique, à Dilmun (autour de l'actuel Bahreïn) et Magan (probablement l’actuel Oman). Son nom reste associé aux sites archéologiques de l'oasis d'Hili (émirat d'Abu Dhabi, EAU) et de Ra's al-Jinz (sultanat d'Oman). Il dirige les missions archéologiques de 1977 à 1985 pour le premier site et à partir de 1985 pour le second. Ses travaux ont permis de reconsidérer l'importance des sociétés hiérarchisées de cette région du Golfe, notamment à travers ses échanges dès le Ve millénaire avant J.-C. avec les grands foyers de civilisation de l'Indus et de la Mésopotamie.

Fondateur avec Anick Coudart, Jean-Paul Demoule et Alain Schnapp de la revue Les Nouvelles de l'archéologie (1980), il compte également parmi les promoteurs de la réforme de l'archéologie française menée à bien dans les années 1970, en développant notamment les méthodes de terrain, le traitement informatisé des données et les questions théoriques émanant du courant de La New Archaeology de l'Américain Lewis Binford. Spécialiste de l'âge du bronze et du premier âge du fer au Moyen-Orient, Serge Cleuziou est chercheur au CNRS de 1978 à 2003, puis devient professeur d'archéologie du Proche-Orient à l'université de Paris-I. Il dirige l'équipe « Du village à l'État au Proche et Moyen-Orient » au sein du laboratoire Archéologies et Sciences de l'Antiquité (CNRS/ université de Paris-I Sorbonne/ université de Paris-X – MAE de Nanterre). Parmi ses publications, citons notamment Essays on the late prehistory of the Arabian peninsula (2002) avec Maurizio Tosi et Juris Zarins, In the shadow of the ancestors : the prehistoric foundations of the early arabian civilization in Oman (2007) avec Maurizio Tosi et Origin and evolution of languages : approaches, models, paradigms (2008) avec Bernard Laks, Jean-Paul Demoule et Pierre Encrevé.

Serge Cleuziou meurt à Paris le 7 octobre 2009.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« CLEUZIOU SERGE - (1945-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-cleuziou/