KIRSANOV SEMEN ISAAKOVITCH (1906-1972)

Poète russe. En 1920, Semen Kirsanov s'inscrit comme étudiant à la faculté des lettres d'Odessa. Dans ses premières poésies, il subit l'influence de Khlebnikov et de Maïakovski. Ses œuvres sont publiées dans la revue LEF (Levyj Front Iskusstva, « Front gauche dans l'art »). En 1925, il se rend à Moscou, où il se montre partisan de l'art le plus utilitaire (slogans, tracts, chansons) mais il expérimente également rimes et rythmes étonnants. Dans les années trente, il écrit un poème, Le Plan quinquennal, et collabore à des journaux d'entreprise. En 1937, sa femme meurt de tuberculose ; à sa mémoire est dédiée l'œuvre célèbre, Ton poème. Pendant la guerre, Kirsanov met ses poésies dans la bouche du vieux soldat Foma Smyslov. Après la guerre, la gloire officielle lui vient avec la publication de plusieurs poèmes patriotiques. Kirsanov n'a jamais abandonné la veine intime ni l'expérimentation (Les Sept Jours de la semaine ; Le Cahier de Leningrad ; Les Miroirs), et a transmis aux jeunes poètes des années soixante une part de l'expérience poétique du futurisme.

—  Claude KASTLER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, maître assistant à l'université de Grenoble

Classification

Pour citer l’article

Claude KASTLER, « KIRSANOV SEMEN ISAAKOVITCH - (1906-1972) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/semen-isaakovitch-kirsanov/