PERLMUTTER SAUL (1959- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Astrophysicien américain, prix Nobel de physique 2011. Petit-fils d’émigrants de l’Europe de l’Est, fils d’enseignants, Saul Perlmutter est né à Champaign-Urbana dans l’Illinois (États-Unis) le 22 septembre 1959. Il fait ses études universitaires à Harvard, puis à l’université de Californie à Berkeley où il prépare son doctorat sous la direction de l’astrophysicien Richard Muller. Dans sa thèse, soutenue en 1986, il développe l’automatisation de la recherche de supernovae par un robot-télescope équipé d’un logiciel original. C’est au sein du laboratoire national Lawrence à Berkeley (L.B.N.L.) qu’il effectuera toutes ses recherches.

En 1987, il propose, avec son collègue Carl Pennypacker, un ambitieux programme de recherche de supernovae de type Ia très éloignées afin de mesurer la décélération de l’expansion de l’Univers. Il s’agissait en particulier de construire une caméra à champ large équipée d’un capteur CCD (charge-coupled device) et couplée à un télescope de 4 mètres, mais aussi de mettre au point un logiciel capable de scruter dix mille galaxies chaque nuit. En 1992, Perlmutter succède à Muller comme responsable du groupe de recherche sur les supernovae du Center for Particle Astrophysics de Berkeley. Après avoir surmonté de nombreuses difficultés et résolu en particulier le problème de la mesure relative des brillances des supernovae proches et lointaines, les chercheurs de Berkeley purent en 1997 analyser 42 supernovae lointaines (caractérisées par un décalage vers le rouge z de l’ordre de 0,5) de type Ia. Le résultat qu’ils présentèrent à la réunion de janvier 1998 de la Société astronomique américaine surprit tous les experts : les données indiquaient une accélération de l’expansion de l’Univers. Ces résultats furent rapidement confirmés par l’analyse indépendante d’une autre équipe d’astrophysiciens menée par Brian Schmidt et Adam Riess, colauréats du prix Nobel de physique en 2011.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « PERLMUTTER SAUL (1959- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/saul-perlmutter/