NIAZOV SAPARMOURAD (1940-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Président du Turkménistan. Élevé dans un orphelinat soviétique, Saparmourad Niazov s'inscrit en 1962 au Parti communiste de l'U.R.S.S., au sein duquel il gravit rapidement les échelons hiérarchiques. En 1985, il devient chef du Parti communiste turkmène, qu'il renommera, apràs l'indépendance, Parti démocratique du Turkménistan. Il soutient le putsch de 1991 contre Gorbatchev et reste au pouvoir après l'implosion de l'Union soviétique, devenant président de son pays, cumulant les fonctions de Premier ministre, chef des armées, leader du parti unique. En 1993, il prend le nom officiel de Turkmenbachi, « Père des Turkmènes » et, quatre ans plus tard, se fait proclamer président à vie. Mégalomanie monumentale, culte de la personnalité sous toutes les formes, contrôle culturel et religieux généralisé, limogeages et arrestations arbitraires : Niazov réunit tous les ingrédients qui définissent le dictateur « au nom du peuple ».

—  Universalis

Classification

Autres références

«  NIAZOV SAPARMOURAD (1940-2006)  » est également traité dans :

TURKMÉNISTAN

  • Écrit par 
  • Isabelle OHAYON, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Denis SINOR, 
  • Julien THOREZ
  • , Universalis
  •  • 5 204 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Histoire »  : […] On peut suivre le développement d'habitats humains dans le sud du Turkménistan de la période paléolithique à nos jours. Certaines des plus anciennes traces d'agriculture en Asie centrale furent découvertes à une trentaine de kilomètres au nord d'Achkhabad (aujourd'hui Achgabat) et appartiennent à la culture néolithique de Djeitun, qu'on peut dater du v e  millénaire avant notre ère. La culture de […] Lire la suite

Les derniers événements

Turkménistan. Réélection du président Gourbangouly Berdymoukhammedov. 12 février 2012

Le président Gourbangouly Berdymoukhamedov est réélu à la tête de l'État avec 97,1 p. 100 des suffrages, en l'absence de véritable challenger. L'Organisation pour la coopération et la sécurité en Europe avait renoncé à envoyer des observateurs. Gourbangouly Berdymoukhamedov dirige le pays depuis le décès du président à vie Saparmourad Niazov, en décembre 2006. […] Lire la suite

Turkménistan. Élection de Gourbangouly Berdymoukhamedov à la présidence. 11 février 2007

Le 11, Gourbangouly Berdymoukhamedov, chef de l'État par intérim depuis la mort du « président à vie » Saparmourad Niazov en décembre 2006, remporte l'élection présidentielle avec 89,2 p. 100 des suffrages. Il était opposé à cinq candidats également membres du Parti démocratique, le parti unique issu de l'ancien Parti communiste. L'opposition en exil n'était pas autorisée à participer au scrutin. […] Lire la suite

Turkménistan. Décès du président Saparmourad Niazov. 21-26 décembre 2006

Le 21, le président Saparmourad Niazov meurt. Ancien secrétaire général du Parti communiste turkmène, à la tête du pays depuis décembre 1985, il s'était proclamé « président à vie » en décembre 1999. Le président du Parlement Ovezgeldy Ataev, qui aurait dû assurer la présidence par intérim […] Lire la suite

Turkménistan. Fixation du calendrier électoral. 7 avril 2005

Lors d'une réunion du Conseil du peuple, le président Saparmourad Niazov, désigné président à vie en 1999, fixe les dates des prochaines élections locales (en 2006), régionales (en 2007), législatives (en 2008) et présidentielle (en 2009) et évoque son éventuelle succession. […] Lire la suite

Turkménistan. Manifestation antigouvernementale. 12 juillet 1995

À Achgabat, des manifestants qui protestent contre la chute du niveau de vie réclament une élection présidentielle anticipée. Le président Saparmourad Niazov réagit en alternant les renvois de ministres et les procès d'opposants. […] Lire la suite

Pour citer l’article

« NIAZOV SAPARMOURAD - (1940-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/saparmourad-niazov/